Skip to main content

Les aliments produits ici – un gage de qualité, près de chez vous!

Jeune couple prenant son petit-déjeuner à la maison. Couple aimant s'amusant dans la cuisine.

L’un des meilleurs moyens de soutenir l’économie locale est de choisir d’acheter des aliments produits ici, au Canada. Mais choisir des aliments produits au pays présente aussi d’autres avantages. Par exemple, les aliments produits et cultivés ici répondent à des normes de production très élevées. Les consommateurs bénéficient aussi généralement du fait que les aliments passent plus rapidement de la ferme à la table et profitent ainsi d’un maximum de saveur et de fraîcheur.

Qui dit produit ici, dit qualité

Au Canada, nous avons la chance de pouvoir compter sur un approvisionnement alimentaire dont la salubrité est hautement réglementée. En fait, notre approvisionnement alimentaire est considéré comme l’un des plus sécuritaires au monde. Les consommateurs peuvent avoir confiance en la salubrité et la qualité des aliments qu’ils achètent au Canada.

Mais la qualité canadienne va au-delà des considérations relatives à la salubrité des aliments. Saviez-vous que de nombreux programmes et normes sont en place au Canada pour réglementer plusieurs aspects de notre production alimentaire et que ceux-ci débutent à la ferme? En effet, de nombreux secteurs agricoles canadiens disposent de programmes d’assurance de la qualité à la ferme qui établissent les valeurs de référence en matière de salubrité des aliments, de bien-être animal et de pratiques de développement durable.

C’est le cas pour le lait canadien, qui est produit selon des normes parmi les plus rigoureuses au monde. Les producteurs laitiers adhèrent à des normes de qualité du lait réglementées par les provinces afin de produire un lait de la plus grande qualité. Ils doivent également suivre les exigences exhaustives de proActionMD, un programme d’assurance de la qualité à la ferme qui définit des normes de production élevées dans plusieurs domaines dont la salubrité des aliments, la qualité du lait, le bien-être animal et le développement durable. Le volet Salubrité des aliments de proAction est également reconnu par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Assurer la salubrité du lait canadien

Les producteurs laitiers détiennent un permis, et leur ferme est inspectée par les autorités réglementaires de leur province. Tout le lait est échantillonné lorsqu’il est collecté à la ferme, et le lait de chaque camion est ensuite testé dans les usines de transformation afin de faire une vérification finale. Il importe également de savoir que le lait canadien est produit sans l’utilisation d’hormones de croissance artificielles.

Choisir un produit local

Pour la plupart des Canadiens, le lait est un aliment « local ». Les fermes laitières sont réparties dans tout le pays et dans chaque province, de sorte que le lait canadien que l’on trouve dans les grandes villes provient généralement de fermes situées à moins de 200 kilomètres.

Prendre soin des animaux

Offrir les meilleurs soins possibles à leurs animaux est tout naturel pour les producteurs, car ils aiment travailler avec eux. Les interactions entre les humains et les animaux sont importantes à la ferme. D’ailleurs, des codes de pratiques stricts régissant la production animale ont été élaborés par le Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAE), une organisation qui rassemble des groupes voués au bien-être des animaux, des gouvernements, des autorités chargées de l’application des lois, des universitaires, des experts, ainsi que des groupes représentant les producteurs agricoles. Ces intervenants ont tous un intérêt et un désir communs de faire progresser le bien-être des animaux d’élevage au Canada. Chacun des codes devient une référence dans l’application de la réglementation gouvernementale, et dans le cadre des programmes d’assurance de la qualité à la ferme. Dans le cas des fermes laitières, c’est le Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers qui s’applique dans les réglementations gouvernementales et le volet Bien-être animal de proAction.

Le programme proAction comprend des cibles spécifiques pour la santé, le bien-être et le confort des animaux, et définit des normes élevées pour le logement, l’alimentation, les soins vétérinaires et la formation du personnel. Le programme comprend également des évaluations des bovins à la ferme pour aider à identifier les points forts et les domaines potentiels d’amélioration de chaque ferme. Dans le cadre de proAction, les producteurs démontrent leur engagement envers le bien-être animal, afin que les Canadiens puissent avoir confiance que le lait qu’ils apprécient est produit de manière socialement responsable et que les producteurs se consacrent au bien-être de leurs animaux.

Préserver nos ressources

Protéger l’environnement est de plus en plus important pour les Canadiens de partout au pays et pour les producteurs laitiers canadiens également. Au Canada, les fermes laitières sont généralement léguées de génération en génération. Faire plus avec moins, améliorer la productivité, réduire le gaspillage et gérer les ressources de manière responsable sont quelques-uns des moyens employés par les producteurs laitiers pour préserver nos ressources.

Les règlements gouvernementaux couvrent certains aspects de la gestion environnementale des fermes. Dans le secteur de la production laitière, ils sont bonifiés par le volet Environnement de proAction, qui énonce diverses meilleures pratiques en matière de développement durable, entre autres sur la gestion du fumier et des eaux de laiterie. Parallèlement, certains producteurs laitiers continuent d’adopter des technologies telles que les panneaux solaires et les biodigesteurs, ainsi que des stratégies plus détaillées pour la gestion du fumier et de l’eau. Chaque ferme prend ses propres mesures, mais celles-ci s’additionnent et ont un impact sur l’empreinte environnementale globale des fermes laitières.

Il ne faut pas non plus oublier que, partout dans le monde, les vaches laitières et les autres ruminants utilisent souvent des terres qui ne sont pas adaptées à la culture, et ils valorisent des résidus alimentaires ainsi que d’autres plantes et sous-produits non comestibles par les humains et les transforment en aliments hautement nutritifs. Le fumier est aussi un excellent engrais naturel pour les sols agricoles, permettant de réduire le recours aux engrais chimiques.

Réduire notre empreinte environnementale

De nos jours, la production laitière canadienne représente environ 1 % des émissions totales de gaz à effet de serre du Canada. Au fil des années, les producteurs laitiers ont fait de grands pas en matière de réduction des émissions, d’utilisation des terres et de conservation de l’eau grâce à des investissements en recherche, à de meilleures technologies agricoles et à l’engagement du secteur à continuer de s’améliorer. Entre 1990 et 2019, les producteurs laitiers canadiens ont réduit l’empreinte carbone d’un litre de lait de 24 % grâce à l’amélioration de leurs pratiques de gestion, selon des données d’Environnement Canada. D’ailleurs, l’empreinte carbone d’un litre de lait canadien correspond à moins de la moitié de la moyenne mondiale !

Pour un avenir encore plus durable

En février 2022, les Producteurs laitiers du Canada ont annoncé un objectif d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 pour l’ensemble des fermes laitières canadiennes. Pour ce faire, le secteur s’appuiera sur les efforts déjà déployés par les producteurs laitiers canadiens en matière de protection de l’environnement. Cet objectif cadre avec celui du gouvernement du Canada d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 et avec des engagements internationaux tels que l’Accord de Paris.

L’atteinte de la carboneutralité se fera par la réduction des émissions à la ferme, par une utilisation d’énergies à plus faible intensité et par l’élimination ou la séquestration des GES à la ferme. D’autres stratégies seront également appliquées par les producteurs laitiers pour accroître l’usage de pratiques d’agriculture régénératrice, lesquelles améliorent la santé et la fertilité des sols et des terres, ainsi que la qualité de l’eau.

Alors, lorsque vous choisissez des produits laitiers canadiens, vous encouragez le travail remarquable de producteurs laitiers de partout au pays qui travaillent à faire d’un avenir faible en carbone une réalité.