Cuisiner avec les enfants : une délicieuse façon de s'amuser

Encourager vos enfants à participer à la préparation des repas est une excellente façon de les intéresser à de nouvelles saveurs et nouveaux aliments, tout en développant leur autonomie. Et ça fonctionne même pour les plus capricieux d’entre eux! Voici quelques conseils et recettes pour commencer à cuisiner en famille.

Aspirants chefs, êtes-vous prêts? 

Pour faire de cette activité une expérience sécuritaire et agréable, confiez à vos enfants des tâches adaptées à leurs capacités. Voici quelques suggestions :

  • Décorer et rehausser : Même un enfant de deux ou trois ans peut saupoudrer du fromage sur une pizza maison avant de la mettre au four ou déposer des baies sur du yogourt.
  • Brasser et mélanger : Les jeunes enfants aiment observer la transformation résultant de simples tâches, comme la préparation d’une omelette en fouettant des œufs et du lait ou la combinaison d’ingrédients secs ou liquides pour préparer des muffins maison.
  • Râper et couper : Ces tâches requièrent des conseils et des directives, mais offriront un sentiment d’accomplissement aux enfants plus âgés.
  • Cuire et chauffer : Quand vos enfants plus vieux auront appris à utiliser la cuisinière, ils pourront préparer des crêpes ou des pizzas avec les ingrédients de leur choix… et même vous faire des petits déjeuners au lit!

Faites-leur confiance! Participer à la préparation des repas génèrera un sentiment de fierté chez vos enfants qui se surprendront à clamer haut et fort « c’est moi qui l’ai fait! ».

Du temps précieux en famille

Évidemment, la préparation des repas avec les enfants requiert de la supervision et prend un peu plus de temps, mais cette activité vous permet de passer du temps précieux en famille. Il s’agit d’une occasion en or de les guider vers des choix alimentaires sains et de cultiver un goût et un attachement spécial pour les petits plats maison. 

Bref, rappelez-vous que les tout-petits adorent jouer aux grands. Et même si l’exercice est plus salissant, que le résultat pourrait ne pas être parfait et que quelques ingrédients peuvent être sacrifiés en cours de route - on ne fait pas d’omelette, sans casser des oeufs, dit-on - les moments de complicité qui en résulteront en vaudront très certainement la chandelle!